ljalbum

PHOTO LA JUNGLE PAR FRED LABEYE / JEKYLL N HYDE

LA JUNGLE REVIENT AVEC UN QUATRIÈME ALBUM FERVENT !

C’est avec leur quatrième album studio que le duo belge revient cette année.

Après un album live, un split avec Hyperculte et un album de remixs (les deux derniers étant sortis sur le leur propre label HYPERJUNGLE RECORDINGS). On retrouve La Jungle avec “Fall Off The Apex” leur quatrième album qui sort aujourd’hui chez À Tant Rêver du Roi, Black Basset Records et Rockerill Records. Enregistré à Honfleur en mars 2020, en studio cette fois (comparé à l’album précédent enregistré dans un salon). Mais ce n’est pas pour ça que les deux belges en oublient leurs principes.

Et ça commence dès la première piste, “Aluminum River” qui fait office d’introduction à l’album et nous emmène vers “Le Jour du Cobra” premier morceau dévoilé avant l’album, ce titre nous confirme que nous sommes bien face à un album de La Jungle, et peut-être même ce qu’ils ont pu faire de mieux.
Ce n’est pas “Du Sang Du Singe” qui nous fera dire le contraire, un morceau manifestement pensé pour le live qui nous tarde de découvrir dans la fosse.
Viens maintenant “Hyperitual” un morceau déjà présent dans les set-lists du duo. Qui n’est pas s’en rappeler la vibe du 3 ème album, assurément plus techno le morceau risque d’en faire danser plus d’un !
Le groupe nous offre de nouvelles sonorités avec “Marimba”, ce titre tropical sonne comme un pause dans l’album d’après le duo.

Une pause de courte durée puisque viens ensuite “Feu de l’Homme” nouveau titre taillé pour la scène qui accueille la voix de Simone d’Hyperculte.
La partie batterie du morceau ne vous laissera pas indifférent tant elle est accomplie.
Une nouvelle respiration dans le disque avec “Interloud”, qui marque un moment de répit avant l’épilogue de ce “Fall Off The Apex”.
Cet épilogue s’intitule “The End The Score”, le morceau de presque 15 minutes “enregistré comme une jam” avec lequel le groupe voulait pousser la répétition à son paroxysme. C’est réussi, et on ne peut trouver mieux pour clôturer cet album, ne nous laissant pas de marbre on l’avoue.

La Jungle séduit une fois de plus nos oreilles et avec brio, même en étant déjà convaincu par leur univers, le duo nous surprend toujours et poursuit encore sa route au-delà de son expérimentation et son envie d’en découdre avec toutes les scènes d’Europe et autres contrées.

LJ-cover-1

FALL OFF THE APEX / LA JUNGLE
À Tant Rêver du Roi, Black Basset Records et Rockerill Records

  1. Aluminium River
  2. Le Jour du Cobra
  3. Du Sang Du Singe
  4. Hyperitual
  5. Marimba
  6. Feu de l’Homme
  7. Interloud
  8. The End The Score

ROCKABUSIF

Média alternatif basé à Tours.